Régle 1 : le Money Management

Protection du capital et règles de money management

Mes règles prudentielles pour préserver mon capital ? Si Vincent n'a pas d'objectifs de gains initiaux lorsqu'il prend position sur une valeur, il a des limites en terme de pertes qui se rapprochent de zéro hors courtage.« Déjà pas de perte, pour les gains on verra après » ; « soit je gagne tout de suite, soit je coupe court » sont ses règles de money management chez un broker européen autorisé à proposer ses services en Europe comme GrandOption http://www.grandoption.fr .

 

L'acceptation des moins-values latentes est le début de la ruine pour le trader, en plus elles minent le moral et font progressivement perdre confiance en soi et dans sa méthode de trading, ce qui va provoquer des prises de positions de plus en plus hasardeuses et risquées car la lucidité n'étant plus là les décisions seront souvent à contre tendance ou sur-anticipées grace à des conseils boursiers au Forex chez AvaFx.

 

En théorie la seule perte que Vincent accepte est celle des frais : le prix du courtage est l'assurance à payer pour la protection de son capital à très court terme. Vincent ne se pose pas la question de son coût de courtage qui est selon lui intégré dans les frais généraux de fonctionnement, au même titre que le provider de flux ou d'information boursière ; mieux vaut payer plus souvent du courtage à son broker d'option binaire que de perdre sur le capital.

 

La stratégie de money management de Vincent est bâtie sur la logique du point mort : si un trade sur deux marche (donc un sur deux échoue) il faut que son gain lors du trade gagnant soit supérieur à sa perte lors du trade perdant. Le mode espoir est suicidaire à la Bourse et la sauvegarde du capital est la première règle pour trader : avant de commencer à gagner de l'argent il faut apprendre à ne pas en perdre. Vous pouvez essayer Zone Option.

 

La moyenne à la baisse pratiquée par certains investisseurs de portefeuille longs reste pour lui la pire solution car elle augmente le niveau du risque sur une position déjà perdante et peut générer des moins-values plus importantes.

 

Le refus de prendre ses pertes quand on s'est trompé témoigne d'une psychorigidité qui n'est pas compatible avec le trading ; on peut toujours rationaliser un échec et dire que c'est le marché qui a tort et que l'on a raison mais il vaut mieux ne pas chercher à avoir raison contre le marché.

 

Lorsqu'on n'a pas de pouvoir de marché et qu'on n'est pas teneur de marché il vaut mieux avoir raison avec lui sinon c'est la ruine assurée. Un livre de référence chez amazon pour vous améliorer.